Formations Vidéos

Voici la formation concernant l’utilisation des tableaux interactifs se trouvant sur les centres de Mons, La Louvière et Braine Le Comte.

1.Introduction

Cette première partie va nous permettre de nous familiariser avec les tableaux interactifs de la marque Epson. Nous allons voir ici les points communs à tous les projecteurs se trouvant dans le centre IFAPME.
Les projecteurs étant déjà réglés, on demande ne pas manipuler les projecteurs mais d’utiliser uniquement les boîtiers de connexions situés sur le côté.

Pour pouvoir utiliser pleinement le tableau blanc, il vous faudra vous procurer un stylet, fourni par le centre pour une caution de 20 euros.

Voici la liste des personnes à contacter pour les stylets :

A noter que vous pouvez garder les stylets avec vous, vous n’êtes pas obligés de les rendre après chacune des sessions. La caution vous sera rendue lors de la fin de votre contrat.
Il existe plusieurs modèles de tableaux interactifs.

A Mons, ce sont des modèles 485wi, identiques partout dans le centre.
Il existe d’autres modèles qui sont présents à La Louvière et à Braine le Comte, mais que nous détaillerons dans les autres vidéos.

Avant d’aller plus loin il est conseillé de télécharger les programmes informatiques pour le bon fonctionnement des tableaux en cliquant sur le lien suivant : programme pour tableaux

PS : ne vous inquiétez pas si le site internet présenté n’est pas identique à celui de la vidéo, il a été modifié entre le moment de la prise de vues et la mise en ligne des vidéos.

2.Tableau blanc autonome

Dans cette vidéo nous allons détailler les fonctionnalités du tableau dit autonome, ce qui signifie que nous l’utilisons sans le connecter à un ordinateur. Il servira donc comme un tableau normal.
Il vous faudra d’abord allumer le projecteur via le boitier, et ensuite allumer le stylet.
Lorsque que vous allez toucher le tableau avec le stylet, il apparaitra aux côtés droit et gauche de petites encoches qui représentent les outils. Une fois que vous cliquez sur une de ces encoches, il apparaîtra une barre d’outils. Pour plus de détails approfondis sur les outils, veuillez consulter l’adresse suivante : outils.
En haut de cette barre d’outils, il y a deux onglets. Le premier est présélectionné et est destiné à la projection. Nous n’allons pas nous attarder sur celui-ci pour le moment, mais bien nous intéresser au second onglet.

Commençons par verrouiller cette barre d’outils en utilisant la petite clé en bas à gauche. Cette fonction permet de garder à l’écran la barre d’outils.

Les traits de couleurs.

Il y a trois couleurs prédéfinies et non modifiables dans ce mode : le noir, le rouge et le bleu. Commençons par les trois marqueurs de couleurs : De part et d’autres des icônes des marqueurs sont représentées les deux tailles de traits. Il est ainsi possible d’écrire simultanément en rouge avec trait fin, en noir ou en bleu avec un trait plus gros.

Les gommes.

Sous ces modes se trouvent les icônes de la gomme. Cette dernière possède deux modes d’utilisation. L’icône du haut permet d’effacer partiellement, comme pour les traits précédents il existe en deux tailles. L’icône du dessous, permet d’effacer complètement le tableau.

Tailles de traits et surligneurs.

Les deux icônes au-dessus représentant un stylet avec un trait vert et un trait jaune, on retrouve pour le premier, des options de taille de trait, ainsi qu’une sélection de couleur.
Pour l’icône avec un trait jaune, il s’agit d’une représentation d’un surligneur.

Les différents arrière-plans.

On peut choisir ses différents arrières plans, nous avons le choix entre des fonds noirs, des fonds blancs quadrillés ou lignés.

Précédant et suivant.

Les deux flèches tout en haut de la barre d’outils représentent un historique de vos actions sur le tableau. Vous pouvez ainsi revenir en arrière, mais qu’une seule action sera prise en compte.

Tableau Blanc Autonome

Tableau Blanc autre que 485

3.boitier de raccordement

Mise sous tension du boîtier.

Voyant orange ou bleu

Le voyant orange précise que le boîtier est en veille, cela arrive quand le dernier utilisateur n’a pas éteint le boîtier en utilisant l’interrupteur sur le côté. Une première pression sur le bouton d’allumage sur la face avant permet de « réveiller » le boîtier et d’appuyer une deuxième fois pour allumer cette fois ci le projecteur.
Le voyant bleu défini la mise sous tension de l’appareil. Un signal sonore sous forme d’un « bip » se fera entendre pour signaler que le projecteur est en cours d’allumage.
Après visionnage de la vidéo ci-contre, et si vous désirez plus d’informations que les différents types de connections, veillez-vous rendre à cette adresse : projecteur type de connexion

Boîtier de raccordement ELPCb02

Boîtier de raccordement 1430WI

4.projection

Les différents câbles de connexions :

Le câble VGA VGA est un ancien modèle de câblage de moins en moins utilisé. Les ordinateurs PC plus récents n’embarquent plus ce type de câble. A savoir aussi, que ce type de connexions ne permet pas de diffuser en même temps le son (sauf si on lui adjoint un câble audio de type jack). Enfin le VGA demande un réglage plus précis au niveau de l’ordinateur.

Le câble HDMI est un type de câblage plus récent et celui que nous recommandons pour la projection de vidéo. Dans certains cas, et suivant le modèle de votre ordinateur, il est possible qu’il vous faille un adaptateur, notamment sur les machines de la marque Apple.

A noter que si vous avez besoin de projeter une vidéo, et ce pour obtenir une qualité optimum nous vous recommandons le plus possible d’utiliser ce type de câblage

Pour la connexion, il vous suffit de brancher le câble sur le côté du boîtier et à votre PC, et dans la plus part des cas, l’image apparaît d’elle-même. Dans le cas où cela ne fonctionne pas, appuyer sur la touche HDMI sur le boîtier.

L’autre technique de connexions au boitier est le câble USB.

. Pour cela il vous faudra vous munir d’un câble USB de type A-B, c’est en général le même type de câble que l’on retrouve pour connecter les imprimantes et les scanners. Le branchement sur le boîtier se fait en dessous de celui-ci.

A noter qu’il risquera d’y avoir des latences avec ce type de câblage lors de la projection de vidéo, mais néanmoins c’est ce dernier qui permet d’avoir une véritable interactivité avec votre PC.
Une fois le câble branché, il vous faudra appuyer sur le bouton USB sur le boîtier pour enclencher la diffusion sur le tableau

Néanmoins, avant tout branchement en câble USB, il vous faudra installer un driver. Vous les trouverez sur ce site à l’adresse suivante : installation programme USB.

projection

projection autre que 485

5.projection wifi

Cette partie ci est consacrée au mode de projection sans fil, ou via le WIFI. Ce mode fonctionne aussi bien avec un PC, une tablette ou encore un smartphone. Pour utiliser ce mode, il vous faudra en premier télécharger le programme EasyMP network projection sur le site centre MBC : http://www.centrembc.net/programmes-et-drivers/

Il est important de se connecter en Wifi, uniquement sur le réseau « Wifi Formateurs ». Une fois ces deux conditions remplies, lancer le programme easy network projection.

Sur le boîtier, il vous faudra appuyer sur le bouton « LAN ».

Sur votre ordinateur, une fois que vous lancez le programme EasyMP network projection et dans la première fenêtre qui apparait, cliquez sur le bouton connexion avancée, puis faites OK. Pour éviter que cette fenêtre ne revienne à chaque lancement de l’application, cochez la case en bas Définir le mode de connexion…

La fenêtre suivante vous expliquera que cela n’est pas possible en raison du pare feu de Windows qui bloque la connexion. Cliquez sur « oui » pour ajouter une exception au pare-feu de Windows.

Une fois l’application lancée, on obtient une fenêtre qui donne la liste des projecteurs disponibles en wifi. Ces projecteurs possèdent un nom en rapport avec le local dans lequel vous donnez cours. Par exemple si vous êtes dans le local 3, vous aurez le projecteur-3 qui devrait s’afficher dans la liste.

Cliquez ensuite sur « Connecter ». Au tableau va apparaître une simple fenêtre avec Nom du projecteur : ici le nom de projecteur que vous avez sélectionné juste avant. Puis l’adresse IP, qui n’a pas d’intérêt à l’exception que cette adresse doit commencer par 172. Si ce n’est pas le cas, veuillez nous contacter.

Le mot-clé qui est composé de 4 chiffres. Ces quatre chiffres permettent de se connecter au tableau sélectionné afin d’éviter toutes erreurs de connexions avec les autres tableaux connectés sur le réseau.

Sur votre PC, vous allez avoir une fenêtre vous demandant ces 4 chiffres, rentrez les, et une fois validé, votre écran apparaîtra sur le tableau.

Smartphone et tablette.

Ce système permet notamment de se connecter avec un smartphone ou une tablette. La procédure est identique à celle d’un PC, mais pour se faire il vous faudra télécharger directement et installer  via l’AppStore du système Apple ou le Play Store d’Android l’application Epson iProjection.

Le première page que vous allez obtenir vous propose plusieurs options de diffusion. Pour avoir un aperçu en vidéo des différentes options, veuillez cliquer ici. https://youtu.be/gdSE6LgBFQU?t=369

6.Interactivité

Dans les TBI, on appelle interactivité complète le fait d’avoir une véritable interactivité entre le tableau et votre PC. Vous allez donc au travers du tableau pouvoir prendre le contrôle de votre pc, comme si vous étiez devant votre écran.
Comme indiqué dans la partie 4 – Projection,

il vous faudra se connecter avec un câble en USB (et le driver USB display) et avoir installé au préalable le programme easy interactive tools. Comme expliqué plus haut, votre stylet fera ici office de souris d’ordinateur.

Sur le panneau de la barre d’outils à droite, il y a en haut un icône de souris. C’est ce bouton qui permet de commuter entre la prise en main du PC et le tableau. A noter que ce qui est écrit sur le tableau se reporte aussi sur l’écran de l’ordinateur.

Mode tableau blanc.

Sur la barre d’outils en haut, se trouve l’icône du tableau. Une fois activé, on se retrouve avec le tableau blanc. Ce dernier possède plus de fonctions que le mode autonome basique. Par exemple il vous est possible d’avoir plusieurs copies de tableaux. Ce mode de tableaux multipliés, permet d’enregistrer les tableaux sur votre PC (au format .eit) et de les retravailler en dehors des cours.

 

Interactivite full

Spécificités autres modèles

screenshots

7.Document reader autonome

Les documents reader, sont en quelque sorte la nouvelle génération des rétro projecteurs. Il existe deux modèles au centre.

ELPDC11 : en mode autonome (pas d’interactivité avec un PC) celui-ci se branche au boîtier avec un câble VGA.

ELPDC06 : ce modèle est plus compact et est auto alimenté en USB.

Leurs principaux atouts est de pouvoir montrer des documents ou des objets (ou manipulation) directement sur les TBI.

Note : Les modèles compacts (ELPDC06) sont uniquement autonomes dans la zone bleue du centre de Mons.

8.Document reader interactif

Ce mode permet non plus d’être connecté directement au boîtier mural, mais de se connecter via le PC et de retrouver ainsi une interactivité entre le PC et le boîtier loupe.

Ce mode permettra ainsi d’afficher un document au tableau et d’utiliser le stylet dessus. Il est aussi possible d’avoir comme fond d’écran une photo ou un document pour y apporter des notes directement dessus.

Un soucis? Une question

N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous.

Pour toutes demandes d'informations :

15 + 10 =